Lundi de Pentecôte : travaillé ou non ?

Par
Mis à jour le Publié le

Le lundi de Pentecôte est pour beaucoup de Français un jour férié. Mais c'est aussi le jour qui avait été choisi comme journée de solidarité pour améliorer la prise en charge des personnes âgées.

Cette journée fait suite à la canicule de 2003. Durant cette période, 15.000 personnes, pour la plupart âgées, décédaient prématurément. La journée de solidarité est destinée à financer des actions en faveur des personnes âgées et handicapées.

Le principe : les salariés travaillent ce jour-là sans être rémunérés. Mais la journée de solidarité peut avoir lieu n'importe quel jour férié de l'année, sauf le 1 er mai. Le salarié peut travailler sept heures supplémentaires à répartir tout au long de l'année.

En moyenne, cette opération rapporte deux milliards et demi d'euros par an, soit, depuis sa mise en place en 2004, 30 milliards d'euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles