Enfants fauchés à Lorient : une semaine après l'accident, le chauffard est toujours «activement recherché»

Par
Mis à jour le Publié le

Deux enfants âgés de 10 et 7 ans, ont été violemment percutés par une voiture, dimanche 9 juin, au rond-point de Keryado, à Lorient. L'aîné a succombé à ses blessures. Le second est entre la vie et la mort. Identifié, le chauffard reste, une semaine après les faits, toujours «activement recherché» par les enquêteurs.

La passagère, âgée de 21 ans, a été interpellée mercredi 12 juin vers minuit à Caudan (Morbihan) puis placée en garde à vue à Lorient, selon une source proche du dossier à CNews. Vendredi 14 juin, elle a été mis en examen pour non-assistance en personne en danger, et écrouée.

L'automobiliste, âgé de 20 ans, est pour sa part toujours recherché. Il n'est ni détenteur du permis de conduire ni de la voiture qu'il conduisait. Selon une source proche de l'enquête, le véhicule appartiendrait à sa mère. L'individu est notamment connu des services de police pour des faits de droits communs. La passagère avait également été identifiée avant son interpellation. Ils étaient tous les deux recherchés activement via cet appel à témoins. Le suspect est toujours en fuite.

«L'aîné est décédé des suites de ses blessures. Le second enfant est hospitalisé dans un état grave et son pronostic vital est toujours engagé lundi», avait déclaré à l'AFP la procureure de la République de Lorient Laureline Peyrefitte, précisant que le conducteur avait tenté d’échapper à un contrôle routier.

Dimanche après-midi, un véhicule avait «commis un refus d’obtempérer dans une commune proche» de Lorient, selon un communiqué du parquet.

Le véhicule était suivi à distance par un véhicule de gendarmerie qui transmettait à un centre opérationnel les informations nécessaires à son interception «dans les meilleures conditions de sécurité possibles», détaillait le communiqué.

Une fuite à pied

Le véhicule en cause, qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, avait percuté dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessés, avant de faucher les deux enfants.

Après avoir percuté les enfants, le conducteur et sa passagère avaient pris la fuite, «d’abord à bord de leur véhicule, qu’ils ont laissé à quelques centaines de mètres de l’accident, puis à pied», avait détaillé Mme Peyrefitte.

L’enquête a été confiée au commissariat de police de Lorient des chefs d’homicide involontaire aggravé et de blessures involontaires aggravées, qui font encourir une peine de dix ans d’emprisonnement.

Mercredi, plus de 500 personnes issues pour la plupart de la communauté franco-turque ont assisté aux obsèques du garçon. Une marche blanche est organisée jeudi à Lorient à 13H30 en hommage à l'enfant.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles