Pollution : une famille porte plainte contre l'Etat

Par
Mis à jour le Publié le

Il y a deux ans, Clotilde Nonnez est devenue la première Française à attaquer l'Etat après des crises respiratoires à répétition. Toux, encombrement, bronchites... Clotilde a déposé plainte pour carence fautive de l'Etat.

Aujourd'hui, le tribunal administratif de Paris rend sa décision. Nous l'avons rencontrée.

Pour soulager ses bronches irritées, Clotilde a dû trouver ses propres remèdes… «Ca fait partie des quelques postures que je peux faire la nuit pour m’aider à respirer quand je suis très très encombrée», explique-t-elle.

En décembre 2016, quelques jours après un épisode de pollution dans la capitale, cette professeure de yoga est hospitalisée d’urgence pour des crises d’asthme à répétition et une insuffisance respiratoire.

Son cardiologue lui diagnostique une péricardite, une inflammation de la membrane autour du cœur. Il fait le lien avec la pollution. Clotilde a mis plusieurs mois à s’en remettre. Et aujourd’hui s’adapte.

Mais la Parisienne de 57 ans veut aussi que les choses changent. Il y a deux ans, elle a déposé plainte pour carence fautive de l’état. Son but est que l’on parle des méfaits de la pollution sur la santé.

Clotilde veut être reconnue comme une victime. Comme elles, partout en France, une cinquantaine de personnes se sont engagées dans des actions contre l’Etat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles