Vincent Lambert : l'arrêt des soins est engagé

Par
Mis à jour le Publié le

Quelques heures après le début de l’arrêt des soins de leur fils, le 2 juillet, les parents de Vincent Lambert sont sortis du CHU de Reims. Pas d’apparition publique, ni de déclaration.

Ils ont reçu, comme le reste de la famille, un mail du docteur Sanchez, le médecin du CHU de Reims qui s’occupe de Vincent Lambert. Le message leur a annoncé l’arrêt des traitements à compter de ce mardi. Dans son courrier, le médecin en a appelé «à la responsabilité de chacun» pour que «l'accompagnement de Vincent Lambert soit le plus paisible, intime et personnel possible».

Vincent Lambert n’est plus alimenté ni hydraté et une sédation «profonde et continue» a été mise en place jusqu’à sa mort. Il s’agit du résultat d’une décision prise par la cour de Cassation vendredi dernier qui a ouvert la voie à un nouvel arrêt des traitements. Un soulagement pour sa femme et une partie de sa famille, favorables à l’arrêt des soins.

En état végétatif depuis plus de dix ans, l’ancien infirmier a déjà fait l’objet de deux procédures d’arrêt des traitements, une fois en 2013 et la dernière en mai dernier. Ce lundi, la mère de Vincent Lambert avait lancé un appel à l’aide au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles