Affaire Vincent Lambert : que dit la loi Claeys-Leonetti ?

Par
Mis à jour le Publié le

Promulguée en 2016, la loi Claeys-Leonetti s'est retrouvée ces dernières semaines au cœur des débats, alors que le cas de Vincent Lambert, patient tétraplégique décédé le 11 juillet 2019, a divisé l'opinion.

Le texte donne la possibilité au corps médical d'appliquer une sédation profonde et continue jusqu'au décès, lorsque le patient n'est plus en état d'exprimer sa volonté. Une loi qui s'oppose à tout acharnement thérapeutique.

La loi Claeys-Leonetti a régulièrement fait l'actualité dans le cadre de l'affaire Vincent Lambert.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles