Incidents du 14 juillet : Christophe Castaner dans la tourmente

Par
Mis à jour le Publié le

282 personnes ont été interpellées dans toute la France en marge des festivités du 14 juillet. Plusieurs incidents ont notamment éclaté sur les Champs-Elysées.

Des critiques se sont élevées sur la gestion de cette crise. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner est pointé du doigt.

L'opposition juge insuffisant le dispositif policier mis en place. «Il n'a pas su gérer ce 14 juillet, ni le matin, ni le midi, ni le soir», a affirmé le député RN, Sébastien Chenu, sur CNEWS. 

«Les scènes de violence après la victoire de l'Algérie étaient attendues. Comment Christophe Castaner a-t-il pu se laisser déborder une nouvelle fois ?» a, de son côté, réagi sur Twitter, le député Les Républicains, Eric Ciotti.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles