Les patrouilleurs, les anges gardiens de l'autoroute

Par Qin Sun, Olivia Schmoll -
Mis à jour le Publié le

Plusieurs millions de véhicules circulent l’été sur les autoroutes françaises. Pour l’occasion, les sociétés d’autoroutes mobilisent leurs patrouilleurs sur le réseau autoroutier. Un métier à risque, presque invisible et indispensable pour assurer la sécurité.

Jean-Philippe Baldé est patrouilleur pour Vinci Autoroute depuis un an, il suit un tracé établi pour la journée par son district de Ponthévrard, situé près du péage de Saint-Arnoult dans l'ouest parisien.

Pendant huit heures, il doit faire preuve d'une extrême vigilance, assister les voyageurs et sécuriser les chaussées en ramassant les objets laissés sur l’autoroute.

Près de 90.000 objets sont ramassés chaque année par ces anges gardiens de l'autoroute. Un métier à risque, presque invisible et partout indispensable à notre sécurité.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles