Vacances : l'autocar, une alternative au train qui séduit

Par
Mis à jour le Publié le

Nouveau week-end de chassé-croisé sur les routes. Bison Futé a vu rouge dans le sens des départs pour la journée du samedi 27 juillet, et orange pour les retours. Parmi les véhicules qui circuleront en cette fin de semaine, des autocars. Une alternative au train qui séduit de plus en plus de vacanciers.

Nous sommes ici à Bercy, l'une des deux grandes gares routières de la capitale. Au total, 300 destinations et 20.000 passagers sont attendus sur ces quais. Longtemps considéré comme un mode de transport alternatif, le bus est rentré dans les mœurs.

Et à petits prix : comptez 49 euros pour un paris-Zurich, 10 euros pour rejoindre Amsterdam depuis la capitale, et parfois 2 euros seulement pour la Normandie.

Ces voyageurs comptent les euros mais pas les heures. Monique, par exemple, traverse la France de La Rochelle à Saint-Etienne, en passant par Paris. Cette compagnie a ajouté 70 destinations à son catalogue en 2019. De plus en plus de trajets directs donc, pour concurrencer le train. Le bus se veut plus pratique, et plus fiable, sur le papier du moins.

En France, 200.000 passagers emprunteront le bus pour partir en vacances ce week-end.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles