Nord : menacé à la tronçonneuse, un maire porte plainte

Par
Mis à jour le Publié le

Quelques semaines après le décès du maire de Signes, le Sénat a lancé une consultation auprès des maires de France pour tenter de répondre au mal-être des édiles. C’est dans ce contexte qu’une agression a eu lieu à l'encontre d'un maire du Nord.

L’élu a été menacé avec une tronçonneuse alors qu’il s’opposait à l’installation de gens du voyage sur un terrain de sa commune.

«On n'a pas à toucher aux maires dans l'exercice de leurs fonctions», a déclaré à l'AFP Philippe Baudrin, confirmant une information de la Voix du Nord. «On doit respecter les biens et les personnes».

Selon son récit, il a été appelé à la mi-journée par des riverains qui voyaient des caravanes tenter de s'installer sur un terrain communal, dont l'accès est barré par des cadenas, chaînes et barrières.

En s'interposant pour les en empêcher, il aurait été giflé par une femme et un homme, qui essayait de couper la barrière. Ce dernier aurait brandi la tronçonneuse dans sa direction et lui aurait donné un coup de poing.

Le maire de Maing a porté plainte pour coups et blessures, dégradation de biens publics et menace de mort.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles