Réforme des retraites : quelles sont les mesures prévues ?

Par
Mis à jour le Publié le

La réforme des retraites est un chantier explosif pour l’exécutif qui semble avoir changé son fusil d’épaule. Ce lundi, Emmanuel Macron a expliqué préférer un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l’âge d’équilibre.

Pourtant, le rapport du Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, prévoit l’instauration d’un âge pivot à 64 ans. L'âge légal de départ est «maintenu» à 62 ans mais pour bénéficier d’un taux plein il faut attendre l'âge pivot de 64 ans.

C’est-à-dire que si vous repoussez votre départ à la retraite, un bonus de 5% par an s’appliquera à votre pension. En revanche, c’est un malus de 5% par an si vous partez à la retraite avant 64 ans.

Cet âge d’équilibre, Emmanuel Macron l’a remis en cause ce lundi lors d’une interview au 20h de France 2. Le président de la République a indiqué vouloir privilégier un accord sur la durée de cotisation.

La réforme veut aussi mettre fin aux 42 régimes de retraites actuel. Place à un système universel de cotisation par points où chaque jour cotisé donnera les mêmes droits pour tous. La pension de retraites serait calculée avec l’ensemble des points accumulés tout au long d’une carrière, et non plus sur les 25 meilleures années dans le privé et sur les 6 derniers mois dans la fonction publique.

La réforme prévoit aussi la suppression progressive des régimes spéciaux avec moins de départs anticipés pour les fonctionnaires de catégories actives comme les infirmiers. Mais des exceptions existent pour certaines professions. Le rapport veut prendre en compte les carrières longues ou encore la pénibilité pour partir à la retraite plus tôt à 60 ans.

Pour déminer le terrain, le Premier ministre recevra les partenaires sociaux les 5 et 6 septembre prochain et une consultation citoyenne est prévue dans les prochaines semaines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles