Violence envers les élus : un maire raccroche

Par
Mis à jour le Publié le

À sept mois des élections municipales, le maire d'une petite commune de la Sarthe a décidé de ne pas se représenter. Non pas parce qu'il en est à 6 mandats, mais parce qu'il a fait l'objet de menaces de mort. Selon lui de nombreux maires reçoivent ce genre de lettres anonymes mais ne le disent pas.

C’est dans ce contexte tendu que Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, se déplacera ce vendredi à Saubens, en Haute-Garonne, où le maire a été agressé fin juillet.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles