Urgences : les mesures annoncées par Agnès Buzyn

Par
Mis à jour le Publié le

En visite au CHU de Poitiers, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a fait une série d'annonces. On fait le point.

Afin de désengorger les urgences et mettre fin aux interminables heures d'attente, le Samu sera désormais autorisé à conduire un malade vers un cabinet de ville ou une maison de santé.

L'autre mesure importante : les médecins libéraux et les maisons de santé seront autorisés à pratiquer des examens de biologie dite délocalisée. Le but ? Soulager le travail des urgentistes. 

Enfin, le tiers payant sera obligatoire lors des consultations de garde chez un médecin de ville ou dans une maison médicale.

Agnès Buzyn doit recevoir, le 9 septembre prochain, tous les représentants de syndicats d'urgentistes et de médecins.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles