Tariq Ramadan : la sortie de son livre interdite ?

Par
Mis à jour le Publié le

Depuis le début de l’affaire Tariq Ramadan, cette femme souhaite garder l’anonymat et se fait appeler Christelle. Mais dans le livre de l’islamologue suisse, «Devoir de vérité», son nom est cité à 84 reprises. La plaignante et son avocat ont donc pris la décision d’assigner Tariq Ramadan et son éditeur en justice pour obtenir l’interdiction de publier ce livre.

Une audience en référé doit se tenir ce mardi matin à 9h. Les juges doivent décider si le livre de Tariq Ramadan peut être publier en l’état. Car selon l’article 39 sur la loi de la presse, le fait de diffuser des renseignements sur l’identité d’une victime d’agression ou d’une atteinte sexuelle est puni de 15.000 euros d’amende.

Selon l’avocat de Christelle, citer son nom peut la mettre en danger. «À partir du moment où elle citée, elle s’expose aux menaces ou aux insultes (…)  Tariq Ramadan a manifestement de nombreux supporters qui entendent le défendre mais pas toujours par des voies légales», argumente Maitre Basile Ader.

Si les juges interdisent la publication du livre de Tariq Ramadan, il ne pourra être vendu que si le nom de la plaignante est remplacé par son pseudonyme.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles