Pas-de-Calais : des locataires « soulagés » par leur relogement

Par
Mis à jour le Publié le

Le maire PCF d'Avion (Pas-de-Calais) a jugé jeudi «satisfaisant» le relogement en cours d'habitants d'une tour HLM visée par des actes de vandalisme isolés, plusieurs locataires se disant «soulagés».

Le 23 août, M. Tellier avait pris un arrêté ordonnant ce relogement suite à une série d'actes de «vandalismes graves» dans cette tour vétuste de 12 étages, située dans un quartier populaire de la commune, qui faisait déjà l'objet d'un programme de rénovation urbaine.

Le bailleur social, «Pas-de-Calais habitat», a été tenu d'assurer un gardiennage permanent et de prendre en charge l'opération de relogement. «On a considéré que ces habitants étaient en danger suite à trois incendies (volontaires, ndlr), c'est ce qui nous a motivés», a expliqué le maire, assurant qu'il n'y avait pourtant pas d'«augmentation soudaine de la délinquance».

L'avenir de la tour des Frênes, construite à la fin des années 1970, est «en discussion». «Soit elle sera abattue, soit elle sera transformée en bâtiment administratif», selon M. Tellier qui souhaite «accompagner au mieux» les locataires dans ce relogement, «surtout les personnes âgées et fragiles.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles