Pénurie de truffes : la sécheresse paralyse les rendements

Par
Mis à jour le Publié le

Au pied du mont Ventoux, dans le Vaucluse, la famille Jaumard fait le tour du propriétaire, leurs 15 hectares de chênes truffiers. Les premières fraîcheurs arrivent mais la récolte principale démarrera début décembre.

Pour faire face à la sécheresse, l'intégralité de la plantation des Jaumard dispose d'un système d'irrigation, mais l'arrosage artificiel ne donne jamais le même rendement que l'eau de pluie.

Le manque de production à venir aura donc indéniablement des répercussions sur les prix. En attendant leurs diamants noirs d'hiver, les Jaumard père et fils proposent à leurs clients une variété qui pousse en Dordogne, plus petite et moins parfumée.

Et comme il ne faut pas mettre toutes les truffes dans le même panier, ils s’assurent des compléments de revenus avec divers produits dérivés fait maison.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles