Rachida Dati sur les perturbations SNCF : «Le fondement juridique du droit de retrait est discutable»

Par
Mis à jour le Publié le

La maire du VIIème arrondissement de Paris, Rachida Dati, était l’invitée de l’émission Le Grand Rendez-Vous. L’occasion de revenir, tout d’abord, sur le mouvement qui touche la SNCF et la polémique sur le droit de retrait exercé par les cheminots, ainsi que sur les municipales à Paris.

«Ce droit de retrait, le fondement juridique est discutable», a estimé Rachida Dati qui insiste sur «les familles les plus modestes qui sont touchées par cette grève».

«Il faut interdire toute profession de foi qui va à l'encontre des principes républicains», a avancé la maire du VIIème arrondissement à propos de la proposition de loi pour interdire les «listes communautaristes» aux élections que veut déposer le patron des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau.

Sur la question du voile porté par des accompagnatrices scolaires, Rachida Dati a estimé «que les sorties scolaires participent à l’activité scolaire, donc  (le voile) est interdit à l’école, il est interdit lors des sorties scolaires».

Rachida Dati, veut être la candidate du parti Les Républicains à la mairie de Paris. La maire du VIIème arrondissement a critiqué le bilan d’Anne Hidalgo que ce soit sur la propreté de la ville ou l’insécurité. Sur ce dernier sujet, «la police municipale armée devrait s'occuper de la délinquance du quotidien», a avancé Rachida Dati.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles