Un rapport interne met la SNCF hors de cause dans l'accident du TER qui a fait 11 blessés

Par Chloé Tixier, Emilien Lacroix -
Mis à jour le Publié le

Un rapport d’enquête interne a mis la SNCF hors de cause aujourd’hui après l’accident survenu dans les Ardennes. Un TER avait alors percuté de plein fouet un convoi routier, faisant 11 blessés.

La direction des audits de sécurité de l’entreprise l’assure : le passage à niveau fonctionnait correctement lors de la collision entre un TER et un convoi routier bloqué sur la voie. Le conducteur du train, blessé comme 10 autres passagers, a appliqué la réglementation. C’est bien le poids lourd qui serait responsable de l’accident.

La SNCF va prendre plusieurs mesures comme le renforcement des équipements d’alerte radio en cas de choc important, ou encore l’utilisation d’un téléphone portable professionnel programmé pour joindre les bons interlocuteurs en cas d’accident.

En revanche, ce rapport ne mentionne pas ce que les cheminots considèrent comme une anomalie : le conducteur, seul agent à bord, contraint de porter secours aux passagers. Le ministère des transports a ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles