La manifestation contre l'islamophobie divise la gauche

Par
Mis à jour le Publié le

La manifestation contre l'islamophobie, prévue dimanche 10 novembre à Paris, divise à gauche. Dans un communiqué, le Parti socialiste a indiqué qu'il ne participerait pas à cette marche.

Ses membres estiment que le texte de l'appel à la mobilisation présente «les lois laïques en vigueur comme liberticides». Certains initiateurs du mouvement dérangent également.

Des élus ont par ailleurs affirmé qu'ils n'avaient pas eu accès à la liste des signataires de la tribune avant de la signer eux-mêmes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles