Polémique autour de la sortie de « J'accuse », le nouveau film de Roman Polanski

Par
Mis à jour le Publié le

La sortie du « J'accuse » intervient en pleine polémique depuis que des nouvelles accusations de viol pèsent contre le réalisateur. Une Française a accusé vendredi Roman Polanski de l'avoir violée en 1975 en Suisse alors qu'elle avait 18 ans, dans un témoignage publié par le journal «Le Parisien» à quelques jours de la sortie du nouveau film du cinéaste, toujours sous le coup de poursuites de la justice américaine. Elle revient aujourd'hui sur les raisons qui l'ont ammenées à sortir du silence.

Trois jours après avoir accusé Roman Polanski de viol, la photographe Valentine Monnier reprend la parole. Dans un texte transmis à l'agence France presse, elle explique pourquoi il lui a fallu attendre plus de quarante ans pour parler de son viol. 

D’après ce texte, c’est la sortie du nouveau film de Roman Polanski «J'accuse» revenant sur l'affaire Dreyfus, l'une des plus grosses erreurs judiciaires de l'Histoire contemporaine, qui aurait permis à la photographe de sortir de son silence. L’artiste reproche au réalisateur du film de comparer son sort à celui de l'officier français. Par le biais de son avocat Hervé Témime, Roman Polanski nie fermement les faits.

Valentine Monnier n'est pas la première femme à accuser le réalisateur du pianiste d'agressions sexuelles. Il est poursuivi depuis 1977 par la justice américaine pour détournement de mineure.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles