Alcool au volant : et si la tolérance zéro devenait une réalité ?

Par Jordan Klein -
Mis à jour le Publié le

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a lâché une phrase passée quasiment inaperçue et pourtant lourde de sens : «Quand on boit, on ne conduit pas».

Certains analystes y voient la volonté du gouvernement d'appliquer une tolérance zéro pour l'alcool au volant, alors que la limite légale est aujourd'hui fixée à 0,5 gramme par litre de sang, soit deux verres de vin environ.

La tolérance zéro ne fonctionne pas selon les associations d'automobilistes, tandis que certains professionnels de la santé souhaitent davantage alerter les automobilistes sur la faible baisse du taux d'alcoolémie dans le sang au fil des heures.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles