Retraites : Edouard Philippe défend à nouveau le projet de réformes

Par CNEWS, Jeanne Quancard -
Mis à jour le Publié le

A l’approche de la grève du 5 décembre, le gouvernement se montre ferme sur la réforme des retraites. Pour tenter de désamorcer la colère, Edouard Philippe a pris la parole mercredi 27 novembre afin d'expliquer le projet de réforme et présenter son calendrier.

«Parce que nous sommes convaincus que les Français dans leur grande majorité veulent un système simple, juste, qui mettra un terme à des régimes qui ne correspondent plus à une logique acceptée par nos compatriotes, nous ne transigerons pas sur l’objectif», a déclaré Edouard Philippe.

Même si le gouvernement affiche sa détermination sur l’instauration d’un système universel, le Premier ministre s’est dit ouvert à un compromis sur l’entrée en vigueur de la réforme. «Nous prendrons le temps qu’il faut pour y arriver», a précisé Edouard Philippe en clôture d'une réunion avec les représentants des organisations syndicales.

Le chef du gouvernement a affirmé avoir entendu les exigences des syndicats déclarant vouloir évité toute brutalité : «En définitive, on ne change pas un contrat social brutalement». Il espère ainsi poursuivre le dialogue social jusqu'au 9 ou 10 décembre.

Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, formulera ensuite ses décisions. Le Premier ministre doit les présenter aux Français avant Noël, avant que les mesures n'arrivent au Parlement en début d'année.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles