Municipales 2020 : pourquoi le Rassemblement National ne décolle-t-il pas à Montpellier ?

Par
Mis à jour le Publié le

A Montpellier, jamais l’extrême droite n’a réussi à s’implanter durablement. Cette situation perdure, d’élections municipales en élections municipales depuis plus de 40 ans.

Un paradoxe, quand on compare avec les villes de l’arc méditerranéen de Nice à Perpignan. Aux dernières européennes le RN a fait : Nice (28 %) Toulon (30 %) Marseille (26 %) Nîmes (24 %) Sète (30 %), Béziers (37 %) Narbonne (29 %) Perpignan (30 %).

Montpellier montre un autre visage, avec seulement 14,1%.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles