«Une vie cachée», «Les envoûtés», «Lola vers la mer» : les 3 films à voir cette semaine au cinéma

Par CNEWS -
Mis à jour le Publié le

Un hommage à la résistance dans «Une vie cachée», le drame psychologique et fantastique «Les envoûtés», et la transidentité abordée dans «Lola vers la mer»... voici trois films à découvrir ce mercredi 11 décembre au cinéma.

«Une vie cachée», de Terrence Malick

L’esthétique à l’état pur. Avec «Une vie cachée», le cinéaste Terrence Malick signe une œuvre d’une grande spiritualité qui s’inspire de l’histoire vraie de Franz Jägerstätter, un fermier autrichien qui s’opposa au régime nazi et refusa de prêter serment à Hitler. Catholique et humaniste, ce père de famille, perçu comme un paria dans son village, a été exécuté en 1943, avant d’être béatifié soixante-quatre ans plus tard par le pape Benoît XVI.

Le vent qui balaye les champs de blé, les mains qui effleurent la peau de l’être aimé, la foi qui anime les hommes… le réalisateur de «The Tree of Life», Palme d’or en 2011, capture avec grâce chaque instant d’un bonheur qui vacille quand l’horreur vient frapper à la porte. Servi par des acteurs talentueux et un jeu de lumières parfaitement maîtrisé, ce film suit le chemin de croix d’un résistant qui n’a jamais tourné le dos à ses convictions.

«Les envoûtés», de Pascal Bonitzer

Dans ce nouveau film de Pascal Bonitzer, Nicolas Duvauchelle prête ses traits à Simon, un artiste peintre sauvage et solitaire qui vit reclus dans les montagnes. Le jeune homme est persuadé qu'il a aperçu sa mère au moment de sa mort. Une expérience surréaliste qui intéresse Coline (Sara Giraudeau), journaliste dans un magazine féminin. Alors qu'elle doit réaliser son portrait, la jeune femme part dans les Pyrénées pour interviewer cet homme étrange, sensible, hors norme.

Tout comme le spectateur, Nicolas Duvauchelle a été séduit par l’étrangeté du scénario qui oscille entre psychologie et fantastique.

«Lola vers la mer», de Laurent Micheli

La reconnaissance des siens. Voilà ce qu'espère Lola, jeune fille transgenre âgée de 18 ans, qui a rompu tout lien avec son père, lequel n'accepte pas ce changement d'identité, continuant à l'appeler Lionel. Elle va pourtant devoir reprendre contact avec lui à la mort de sa mère. Malgré les tensions, tous les deux décident de prendre la route jusqu'à la côte belge pour déposer ses cendres. S'ensuit un road trip pendant lequel chacun espère une réconciliation.

«Lola vers la mer» est un film bouleversant remarquablement interprétée par Mya Bollaers, comédienne elle-même transgenre en lice pour les Révélations à la prochaine cérémonie des Césars l'an prochain, et Benoît Magimel en homme viril mais totalement perdu. «Ce long-métrage pose un regard assez lumineux sur la transidentité et met un peu en lumière un sujet assez tabou, qu'on connaît assez mal», explique l'acteur.

À suivre aussi

idées sorties Notre sélection des événements à ne pas manquer
idées sorties «Scandale», «Bad Boys For Life», «K contraire» : les 3 films à voir cette semaine au cinéma
Photo d'illustration prise lors du traditionnel défilé du Nouvel an chinois à Paris, en février 2017.
idées sorties Paris : quelles animations pour le Nouvel an chinois dans la capitale ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles