«Play», «Les filles du Docteur March», «Cunningham» : les 3 films à voir cette semaine au cinéma

Par CNEWS -
Mis à jour le Publié le

La comédie générationnelle «Play» avec Max Boublil, l'adaptation du chef d'œuvre littéraire «Les quatre filles du Docteur March», et le documentaire sur le danseur Merce Cunningham, voici les longs-métrages à ne pas manquer ce mercredi 1er janvier au cinéma.

«Play», d’Anthony Marciano

Une comédie à la fois touchante et pleine de nostalgie, dans la lignée du très réussi «Le premier jour du reste de ta vie» de Rémi Bezançon ou de la série larmoyante «This is us». Le héros Max (Max Boublil, également coscénariste) retrouve les cassettes qu’il a enregistrées depuis l’âge de 13 ans. Filmées avec son caméscope, ces séquences de vie immortalisent les moments passés avec sa bande de copains, ses parents, ainsi qu’avec Emma, son grand amour de jeunesse.

De l’enfance à l’âge adulte, en passant par les affres de l’adolescence, ce sont trois périodes importantes de l’existence qui sont dévoilées (avec l'aide de la Super 8 à l’iPhone), pendant lesquelles les personnes nées dans les années 1980-1990 pourront réécouter des tubes comme «Virtual Insanity» de Jamiroquai. Et la magie opère aussi grâce au jeu des acteurs (Alice Isaaz, Noémie Lvovsky, Alain Chabat, Malik Zidi).

«Les filles du Docteur March», de Greta Gerwig

Après avoir été nommée à l’Oscar de la meilleure actrice pour son premier film «Lady Bird» (2017), Greta Gerwig, figure du cinéma indépendant aux Etats-Unis, adapte l’un des classiques de la littérature américaine, «Les quatre filles du Docteur March» (1868), de Louisa May Alcott.

Une histoire en pleine Guerre de Sécession incarnée à l’écran par Saoirse Ronan, Emma Watson, Eliza Scanlen, Florence Pugh, Laura Dern, Meryl Streep ou encore Timothée Chalamet. Un récit initiatique dans une nouvelle version originale qui voit également la présence du Français Louis Garrel dans la peau d’un professeur tombé sous le charme de Jo March.

«Cunningham», d’Alla Kovgan

Parmi toutes les sorties dans les salles obscures pour fêter l’arrivée de la nouvelle année, ce documentaire d'Alla Kovgan qui évoque avec précision le destin du chorégraphe américain, Merce Cunningham (1919-2009). Le tout en 3D. Les spectateurs découvriront le parcours incroyable de ce danseur qui a fait ses premiers pas dans le New York d’après-guerre, avant de devenir l’un des plus brillants artistes de sa génération. Le long-métrage met aussi en avant ses relations avec le plasticien Robert Rauschenberg et le musicien John Cage.

À suivre aussi

Photo d'illustration prise lors du traditionnel défilé du Nouvel an chinois à Paris, en février 2017.
idées sorties Paris : quelles animations pour le Nouvel an chinois dans la capitale ?
Théâtre Alexis Michalik de retour sur scène avec « Une histoire d’amour » moderne et poignante
food Où manger une crêpe à Paris pour la Chandeleur ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles