Vidéo : la chanson pro-Macron qui amuse le Web

Par
Mis à jour le Publié le

«GingerL», une chanteuse fan d'Emmanuel Macron, a décidé de soutenir le candidat d'En Marche ! en lui composant une ode enflammée. Une chanson qui n'est pas passée inaperçue sur le Net.

L'oeuvre en question, intitulée «En Marche, ça Marche», met ainsi en scène GingerL conduisant dans les rues de Paris, façon Carpool Karaoké, une amie l'accompagnant sur le siège passager.

Comme on peut le voir dans la vidéo en tête de l'article, les deux femmes sont vite rejointes par trois autres militants tout aussi enthousiastes et prompts à déclamer leur amour pour Emmanuel Macron à travers la capitale.

«En Marche ! Ça marche ! Comment ça marche ? Viens prendre le train en marche», chantent-ils tous ainsi à tue-tête. Postée sur YouTube le 8 avril dernier, le clip totalisait en trois jours près de 40.000 vues.

De l'amusement et beaucoup de railleries

Un certain succès qui ne s'explique pas seulement par l'amusement voire la surprise des internautes, mais aussi, il faut bien le dire, par le fait que la vidéo est abondamment raillée sur les réseaux sociaux. «Le vide d'un programme en une chanson creuse», dit ainsi un internaute.  

«On atteint le fond», renchérit un autre.

Pour la presse spécialisée, comme les «Inrocks», le titre est tout simplement «la pire musique de la campagne 2017», «pour l'instant», tiennent-ils toutefois à préciser.

On ne sait pas si Emmanuel Macron appréciera cette chanson d'encouragements. Mais une chose est sûre, elle permet à GingerL, qui n'était pas vraiment connue, de se faire une jolie publicité.

En 2012, BFMTV lui avait toutefois déjà consacré un reportage. On y apprenait par exemple que cette quarantenaire, mère de trois enfants, avait décidé de quitter sa carrière dans une banque d’affaires de Londres pour se consacrer entièrement à la musique

Elle avait d'ailleurs à l'époque autoproduit un single intitulé «Crazy Lady», dont le clip avait été réalisé bénévolement par Christophe Barratier, un ami. En quinze jours, elle en avait vendu 32 exemplaires sur Internet, selon la chaîne d'information en continu.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles