Scarlett Johansson tacle à nouveau Ivanka Trump

Par
Mis à jour le Publié le

L'actrice américaine Scarlett Johansson s'en est pris une nouvelle fois à Ivanka Trump. Après un sketch moqueur au Saturday Night Live, la comédienne a parlé de l'attitude de la fille du président.

Présente jeudi 6 avril au sommet «Women in the World» à New York, Scarlett Johansson est revenue sur l'interview d'Ivanka Trump avec CBC News, où celle-ci se défend du sketch du Saturday Night Live, «Complicit».

Dans cette vidéo, Scarlett Johansson qualifiait la fille de Donald Trump de «complice», en imaginant un parfum «pour les femmes qui pourraient arrêter tout cela, mais qui ne le feront pas».

«Oui, je suis complice»

Ivanka Trump s'était défendue dans un entretien avec la chaîne CBS : «Si être 'complice', c'est vouloir être une force du bien et avoir un impact positif, alors, oui, je suis complice». La «First Daughter» avait également évoqué les reproches quant à un manque de prise de position contre les décisions de son père : «Je ne pense pas qu'articuler constamment toutes les questions sur lesquelles je ne suis pas d'accord fera de moi une meilleure militante». Selon elle, son engagement doit être privé. «Je pense que le plus gros impact sera le plus méconnu des gens».

Mais cette défense n'est pas du goût de Scarlett Johansson : «Ça m'a plutôt laissée perplexe», a avoué l'actrice. «Je pense qu'on ne peut pas tout avoir : si vous vous engagez en tant que militante publique, alors vous devez militer, publiquement». L'actrice a qualifié la réponse d'Ivanka de «particulièrement décevante», ironisant lorsqu'elle évoque la volonté de la jeune femme de garder son engagement hors du public : «Eh bien, c'est très responsabilisant ça».

Une défense «désuète»

Scarlett Johansson a qualifié de «désuète» l'idée selon laquelle «derrière chaque grand homme se cache une grande femme : pourquoi pas être devant cette grande personne ? Ou à côté d'elle ? Ou toute seule ?», s'est indignée l'actrice, sous les applaudissement du public.

Elle est également revenue sur sa relation avec Ivanka Trump, et les deux jeunes femmes se connaissent mieux qu'on ne le croit : «Je l'ai rencontré plusieurs fois par le passé, c'était il y a des années. On a toutes les deux grandi à New-York, et on a quelques amis en commun, et c'est une personne qui s'exprime très bien, et intelligente». Johansson a achevé son discours en répétant que «toute cette situation (la) laissait perplexe».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles