La mise en scène d'un grizzly avant un match fait scandale

Par
Mis à jour le Publié le

Un grizzly muselé, surnommé «Tim», a été mis en scène pour l'ouverture d'un match de football entre deux équipes locales russes. La vidéo de sa performance a indigné les associations de protection animale et les internautes.

Dans la vidéo postée par le club du FK Angusht, on voit Tim et son dresseur qui arrivent l'un à côté de l'autre sur le terrain de football au grand étonnement des supporters. L'animal sauvage est ensuite forcé d'applaudir le public en se tenant sur ses pattes arrière. Il est ensuite missionné pour donner le ballon de football à l'arbitre avant d'applaudir une nouvelle fois.

Les associations indignées par la vidéo

Interrogé par BBC, Elisa Allen, directrice de Peta, organisation pour la protection animale, a estimé que la pratique est «inhumaine». «Utiliser un ours comme un serviteur captif pour livrer un ballon de football est carrément dangereux.», a-t-elle déploré en rappelant que l'ours est un symbole de la Russie et qu'il devrait être protégé.

«Être enchainé, muselé et forcé à accomplir des gestes contre nature devant de grandes foules bruyantes provoque un stress énorme et peut avoir un impact incalculable sur ces animaux, à la fois psychologiques et physiques», a-t-elle ajouté.

À propos des rires et des applaudissements des supporters, Brian Da Cal, directeur de l'association britannique Four Paws UK, s'est dit triste de voir une «scène déprimante» être amusante pour beaucoup de gens.

Pas de mascotte vivante pour la Coupe du Monde

Sur twitter, des internautes ont interpellé la FIFA. Ils ont soupçonné l'organisation internationale de vouloir utiliser Tim pour la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde qui se déroulera en Russie dès le mois de juin.

«Pouvons-nous juste imaginer ce que l'ours a enduré pour le faire jouer comme ça... horrible. Et ce sont les gens qui ont été choisis par la FIFA pour accueillir la Coupe du Monde cet été» s'est indigné un internaute sur Twitter.

Selon les informations de BBC, la FIFA a démenti ces rumeurs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles