Irak : baisse du niveaux des eaux

Par
Mis à jour le Publié le

Les autorités ont déclaré, lundi 4 juin 2018, que le niveau d'eau de la rivière du Petit Zab, dans le nord de l'Irak, a chuté de façon spectaculaire ces derniers jours, après que l'Iran a commencé à remplir un barrage en amont de la ville frontalière de Sardasht.

Le maire de Qaladze, la ville irakienne la plus proche, a déclaré que les niveaux d'eau avaient chuté de plus de 80 centimètres ces quatre derniers jours, provoquant des pénuries pour les habitants qui dépendent du Petit Zab pour l'eau potable et l'agriculture.

La pénurie complique encore plus une situation déjà précaire en Irak, car la Turquie est également en train de remplir un barrage à Ilisu, coupant l'eau du Tigre.

Le petit Zab, est l'un des principaux affluents du Tigre, qui fournit de l'eau à Bagdad et aux terres agricoles irriguées du centre et du sud de l'Irak.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles