Syrie : un café pour l'intégration des trisomiques

Mis à jour le Publié le

Dans un jardin de la ville de Damas (Syrie), a ouvert le café «Sucet». Sa particularité : il emploie des serveurs atteints de trisomie 21.

Marginalisés pendant la guerre, les Syriens atteints du syndrome de Down (plus communément appelé «Trisomie 21») parviennent peu à peu à retrouver leur place dans la société. Notamment grâce à des initiatives comme celle du café «Sucet».

Le petit établissement s'est installé au coeur d'un jardin public de Damas, la capitale syrienne. Les jeunes serveurs, tous atteints de trisomie 21, ont été formés à accueillir et à servir les clients, venus en très grand nombre. Face au succès du café Sucet, l'initiative qui devait n'être que temporaire, sera finalement maintenue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles