Amazonie : le dernier survivant d'une tribu autochtone découvert dans la forêt brésilienne

Par
Mis à jour le Publié le

Un homme a été filmé en pleine forêt amazonienne brésilienne, à moitié nu, coupant du bois.

D'après les autorités locales, il vivrait seul dans la forêt depuis au moins 22 ans et serait le dernier survivant d'une tribu autochtone.

A cette époque, une attaque avait été menée contre le groupe d'indigènes par des personnes intéressées par les terres qu'ils occupaient. «Après la dernière attaque des agriculteurs fin 1995, le groupe, probablement déjà petit - composé de six personnes d'après certains rapports -, est devenu une seule personne et les coupables n'ont jamais été punis», a précisé la fondation nationale indienne du Brésil (Funai).

En juin 1996, les experts ont découvert les anciens locaux du groupe et ont confirmé la présence de l'homme dans la région. L'homme réside maintenant dans la réserve indigène de Tanaru. Déjà approché, il a indiqué qu'il ne voulait pas être en contact avec des étrangers.

D'après les observateurs, il est en bonne santé et parvient à subvenir à ses besoins en chassant et en cultivant. Il aurait aussi la particularité de creuser des trous pour se cacher ou pour faire des pièges, ce qui lui vaut le surnom d'«homme dans le trou».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles