Soupçons de fraude autour de l'élection présidentielle au Mali

Mis à jour le Publié le

Jour de vote pour les Maliens : plus de huit millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Une élection jouée d'avance ? L'opposition parle de fraude.

Des violences ont également eu lieu au premier tour : près de 870 bureaux de vote ont été saccagés, sur 23.000 dans le pays, empêchant donc 250.000 personnes de s'y rendre.

Ces problèmes de sécurité sont bien évidemment reprochés par l'opposition, qui soupçonne l'exécutif. Des associations, de leur côté, soulèvent des incohérences concernant la large participation, étonnante dans certaines régions, comme le nord du pays qui passe de 43 à 80%.

Le candidat IBK marque en tout cas une large avance, avec 40% au premier tour, contre à peine 17% pour le second candidat.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles