100e jour de grève de la faim pour Oleg Sentsov

Mis à jour le Publié le

Ce mardi cela fera très exactement 100 jours que Oleg Sentsov a entamé une grève de la fin. Emprisonné en Sibérie pour s'être opposé à l'annexion de la Crimée, le cinéaste ukrainien réclame la libération des prisonniers politiques. Et alors que son état de santé inquiète, le Kremlin reste sourd.

Il se dit prêt à aller jusqu'au bout, comprenez, y laisser sa vie. Selon Natalia Kaplan, l'état de santé de son cousin «s'est nettement détérioré» depuis qu'il a entamé sa grève de la fin le 14 mai pour exiger la libération de tous les «prisonniers politiques» ukrainiens détenus en Russie. Ce mardi, cela fera 100 jours qu'il ne s'alimente plus.

Les ambassadeurs du G7 ainsi que de nombreuses personnalités du monde culturel, comme le cinéaste suisse Jean-Luc Godard ou l'acteur américain Johnny Depp, ont appelé à sa libération.

Vendredi dernier, le président français Emmanuel Macron a fait «plusieurs propositions» à Vladimir Poutine, lors d'un appel téléphonique, afin de «trouver de façon urgente une solution humanitaire».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles