République tchèque : la sécheresse gravée dans la pierre

Par
Mis à jour le Publié le

Quand le manque d'eau se fait sentir, la rivière rétrécit et met à nu une pierre gravée. Appelée «Pierre de famine» elle marque la sécheresse.

«Si tu me vois, pleure» en allemand peut-on lire sur cette pierre. Il s'agit de la marque au moment où les bateaux ne peuvent plus passer sur la rivière. La «Pierre de famine», visible dès que l'Elbe baisse à 1,60 m. Elle émerge maintenant plus de cent jours par an. Cet été, le niveau de l'Elbe était fin août que de 90 cm à Decín.

La sécheresse a culminé le 22 août, touchant 94% du territoire de la République tchèque et provoquant des dégâts d'un montant estimé entre 350 à 427 millions d'euros. La «Pierre de famine» ne semble pas prête de disparaître sous l'eau.

Vous aimerez aussi

Environnement 13 conséquences concrètes du réchauffement climatique
froid Les 5 astuces pour lutter contre le froid
montagne «Fort» risque d'avalanches en Savoie et en Haute-Savoie

Ailleurs sur le web

Derniers articles