Grèce : le camp de Moria à Lesbos saturé

Par
Mis à jour le Publié le

Le cri d'alarme de Médecins sans frontières (MSF). L'ONG pointe les conditions de vie des migrants, sur l'île grecque de Lesbos. Le quotidien serait tellement éprouvant que les tentatives de suicide se multiplient.

Décrié par de nombreuses ONG de défense des droits de l'homme, le camp de Moria abrite actuellement 8.800 personnes, le triple de sa capacité, selon les chiffres officiels. Au total environ 17.000 migrants vivent sur ces cinq îles, dont la capacité théorique n'est que de 6.400 personnes.

Lundi, MSF a prévenu que les conditions horribles à Moria «favorisent les tentatives de suicide» et a évoqué de multiples cas d'adolescents tentant de mettre fin à leurs jours ou de s'automutiler.

Dix-neuf ONG, dont Oxfam, Caritas et Terre des Hommes, ont récemment réclamé une «action immédiate» d'Athènes pour mettre fin à cette situation «honteuse», «pire que jamais».

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles