Du Venezuela à l'Argentine, le parcours des musiciens réfugiés

Par
Mis à jour le Publié le

Presque 2 millions de Vénézuéliens ont déjà quitté leur pays pour échapper à la crise économique qui les frappe. Beaucoup se sont installés en Argentine dont plusieurs musiciens. Certains ont pu intégrer un orchestre composé uniquement de réfugiés vénézuéliens, d'autres jouent sur les quais des métros de Buenos Aires.

Cet orchestre rassemble 90 personnes, mais tous ont la même histoire. Leur point commun : ces Vénézuéliens sont venus vivre en Argentine pour échapper à la crise économique de leur pays. À Buenos Aires, ils ont formé la Latin Vox Machine, après avoir croisé le chemin d'un chef d'orchestre bénévole qui leur a donné une chance.

Mais parmi les musiciens exilés, beaucoup jouent dans les stations de métro de la capitale. Seule consolation : voir que la musique touche les passants, reconnaissants. Beaucoup de musiciens espèrent retourner un jour au Venezuela pour jouer leur musique.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles