Au Brésil, Jair Bolsonaro ne fait pas l'unanimité

Par
Mis à jour le Publié le

L’élection présidentielle au Brésil dont le premier tour s’est tenu le 7 octobre dernier, se présente comme la plus importante depuis la transition démocratique de 1985. Un récent sondage crédite le candidat de l'extrême droite Jair Bolsonaro de 57% des votes.

Militariste, nostalgique de la dictature militaire, Bolsonaro est un virtuose des provocations homophobes, racistes, et misogynes. Si cet ancien parachutiste caracole en tête des sondages, nombreux sont les brésiliens qui craignent un retour de la dictature. Cecilia Coimbra, brésilienne de 77 ans reste marquée par la dictature militaire qu’à connu son pays, elle se souvient de scènes effroyables.

Trente-tois ans plus tard face à la montée en puissance de l'ancien militaire Bolsorano, Cécilia est désemparée : "C'est comme si c'était un film d'horreur. C'est la sensation que j'ai, que je vis un film d'horreur, un film de fiction et de terreur." Selon les sondages, 49 % des femmes rejettent ce candidat populiste d’extrême droite qui, depuis la disqualification de la candidature de l’ancien président Lula, caracole en tête des sondages

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles