Donald Trump : un début de mandat marqué par des scandales

Par
Mis à jour le Publié le

Il y a les soupçons de collusion avec la Russie, les soupçons de relation sexuelle avec une ancienne playmate, les accusations de fraude fiscale. Les 24 premiers mois de présidence de Donald Trump ont été marqués par une série de scandales.

Le 10 novembre 2016, Donald Trump est élu président des États-Unis. Depuis, pas un mois ne s’est écoulé sans qu’une affaire n’entache son mandat. La plus importante d’entre elles est sans doute celle des soupçons d’ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016. L’ancien chef de cabinet de Donald Trump Paul Manafort est accusé d’avoir échangé avec de hauts responsables russes.

L’objectif était de faire vaciller la campagne de son adversaire politique de l’époque Hilary Clinton. L’enquête a été confiée au procureur Robert Mueller. Il doit déterminer si le président était au courant de ces agissements. 

Ce n’est pas la seule affaire qui éclabousse le mandat de Donald Trump. Il y a aussi, cette possible relation sexuelle entre le président des États-Unis et une ex-actrice porno Stormy Daniels. Selon sa version, elle aurait reçu 150.000 dollars de la part de Donald Trump pour acheter son silence à quelques mois des élections présidentielles en 2016.

Une version confirmée par l’ancien avocat du président, Michael Cohen. Celui-ci concède qu’un virement a bien été effectué, sans donner d’explications supplémentaires. Mais les affaires judiciaires ne s’arrêtent pas là. Au mois d’octobre dernier, le New-York Times révèle que Donald Trump aurait reçu par la société immobilière de son père 413 millions de dollars. Le président et ses frères et sœurs auraient créé une société écran pour dissimuler cette somme au fisc américain.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles