Tunisie : des heurts éclatent après l’immolation par le feu d’un journaliste

Par
Mis à jour le Publié le

En Tunisie, des heurts ont éclaté ce mardi à Kasserine entre des policiers et des manifestants. Les affrontements ont eu lieu après l'enterrement d'un journaliste tunisien. Le jeune homme s'est immolé par le feu pour dénoncer la situation économique dans le pays. Un geste qui rappelle les débuts de la révolution tunisienne. 

Les manifestants ont monté des barricades et jeté des pierres contre les forces de l'ordre, qui ont répliqué en utilisant du gaz lacrymogène.

La mort de Abderazzaq Zorgui est à l'origine de cette colère. Ce caméraman de 32 ans s'est immolé pour protester contre la pauvreté dans la région. «Je vais commencer une révolution, je vais manifester seul et je vais m'immoler, je cherche un emploi depuis 8 ans et je ne trouve rien», a-t-il expliqué dans une vidéo poignante publiée sur les réseaux sociaux.

Le drame a poussé d'autres Tunisiens à se mobiliser pour protester contre le chômage élevé et contre l'inflation. Cette situation rappelle le début de la révolution de jasmin qui avait eu lieu en 2010. Le mouvement avait commencé à Kasserine, après qu'un vendeur ambulant se soit lui aussi immolé par le feu.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles