Un déplacement délicat pour Emmanuel Macron au Caire

Par
Mis à jour le Publié le

Les présidents français et égyptien, Emmanuel Macron et Abdel Fattah al-Sissi, ont défendu chacun leur vision des droits humains lundi, au Caire, au deuxième jour d'une visite destinée à renforcer le «partenariat stratégique» entre les deux pays.

D'un ton courtois mais ferme, les deux dirigeants ont assumé leur désaccord, d'abord au cours d'un tête-à-tête de deux heures dans le palais présidentiel, puis devant les journalistes au cours d'une conférence de presse dominée par cette question des droits humains.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles