Un déplacement délicat pour Emmanuel Macron au Caire

Par Adrien Denis -
Mis à jour le Publié le

Les présidents français et égyptien, Emmanuel Macron et Abdel Fattah al-Sissi, ont défendu chacun leur vision des droits humains lundi, au Caire, au deuxième jour d'une visite destinée à renforcer le «partenariat stratégique» entre les deux pays.

D'un ton courtois mais ferme, les deux dirigeants ont assumé leur désaccord, d'abord au cours d'un tête-à-tête de deux heures dans le palais présidentiel, puis devant les journalistes au cours d'une conférence de presse dominée par cette question des droits humains.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles