Kenya : une grève paralyse l'aéroport international de Nairobi

Par
Mis à jour le Publié le

Des centaines de passagers sont restés bloqués pendant des heures, mercredi 6 mars, dans l'aéroport international de Nairobi à cause d'une grève surprise.

Ce mouvement social, mené par les membres du Syndicat des travailleurs de l'aviation kényane avait pour but de protester  contre un projet d'acquisition de l'aéroport par la société nationale Kenya Airwaysa.

La grève a complètement paralysé l'aéroport le plus fréquenté d'Afrique de l'Est. 

La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les grévistes, ce qui a entraîné des scènes de grande confusion à l'extérieur des terminaux.

Certains voyageurs, encombrés de leurs bagages, ont dû courir pour échapper au gaz.

A la mi-journée, le trafic a repris tout doucement. En fin d'après-midi, Kenya Airways a indiqué que 97% des vols affectés par la grève ont été reprogrammés. La plupart d'entre eux décolleront avant minuit.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles