Les Britanniques ne veulent pas d’un Brexit dur

Par
Mis à jour le Publié le

Les négociations pour trouver un accord sur le Brexit sont toujours dans l'impasse. Alors que les députés n'ont pas réussi à se mettre d'accord, Theresa May a demandé à l'UE un report du Brexit pour le 30 juin.

Sous les fenêtres du Parlement britannique, les rassemblements anti-Brexit sont devenus une habitude. Et dans tout le Royaume-Uni, de plus en plus de voix s'élèvent contre le Brexit.

Une pétition a été lancée contre le Brexit et en à peine quelques heures, elle a dépassé les 100.000 voix, soit le minimum requis pour qu'un débat soit organisé au parlement.

Le succès est tel, que le site du parlement britannique, où est hébergée la pétition, a dû subir une maintenance pendant une partie de l'après-midi. Avec plus de 2.000 signatures chaque minute, c'est le taux de signatures le plus élevé que le site ait eu à traiter.

Mais pas sûr que le Parlement se plie à la volonté de ceux qui ont soutenu la pétition. La semaine dernière, l'option d'un autre référendum a été rejetée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles