Le Pape François laisse embrasser sa bague après une vidéo virale

Par
Mis à jour le Publié le

Le pape François a autorisé des religieuses et des prêtres à embrasser son anneau papal lors de son audience hebdomadaire sur la place Saint-Pierre mercredi, deux jours après la projection d’une vidéo le montrant écarter la main de plusieurs fidèles.

Sœur Maria Concetta Esu, religieuse et obstétricienne âgée de 85 ans, est l'une de ces personnes, rapporte le Guardian. Elle a accouché environ 3.000 bébés dans le cadre de son travail missionnaire de plus de soixante ans en République centrafricaine. Le pape François a raconté comment il l'avait rencontrée à Bangui en 2015, où elle était arrivée en canot.

«C’est un signe de notre affection et je vous remercie pour tout le travail que vous avez accompli auprès de nos frères et soeurs africains au service de la vie, des enfants, des femmes et des familles», a déclaré le pape en lui remettant une médaille. La nonne s'est ensuite inclinée et a embrassé sa main, qu'il n'a, cette fois, pas retirée.

Surpris, l'archevêque de Brisbane, Mark Coleridge, a notamment tweeté : «Elle a embrassé sa bague !»

En visite à la Sainte Maison de Lorette dans le nord de l’Italie, le pape François avait eu une réaction inhabituelle. De nombreux fidèles présents pour le saluer s'étaient approchés un par un, certains tentant d’embrasser sa bague.

Le souverain pontife avait alors eu une réaction qui avait fait beaucoup réagir. Il avait retiré sa main prestement, à chaque fois, pour ne pas que les fidèles puissent embrasser l’anneau papal.

Surnommé l’anneau du pêcheur de l’apôtre Pierre, premier pêcheur et pécheur, l'anneau papal est l’un des insignes de la papauté. L’embrasser permettrait d’exprimer sa loyauté envers l’Eglise catholique.

La version du pape François est en argent plaqué or et représente saint Pierre tenant les clés du Saint-Siège. À noter, rappelle La Croix, que ce n’est pas l’anneau du pêcheur que le pape porte habituellement à la main droite mais l’anneau qu’il a reçu au moment de son ordination épiscopale, en 1992 à Buenos Aires.

Si Benoît XVI avait pris l’habitude de le porter en permanence, l’anneau du pêcheur – que chaque pape reçoit lors de l’inauguration de son pontificat et qui est détruit à sa mort ou sa renonciation – est normalement sous la garde de la Secrétairerie d’État et le pape François ne porte que très rarement le sien.

Selon certains, le pape, pas très à l’aise avec cette tradition, avait simplement refusé que des laïcs embrassent la bague. Mais le Vatican n’avait pas donné d’explication à ce geste.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles