Déçus, les militants d'extrême droite saluent la «révolution» Vox en Espagne

Par
Mis à jour le Publié le

Drapeaux espagnols au vent, des centaines de sympathisants du parti d'extrême droite espagnol Vox ont salué dimanche la «révolution des gens normaux» provoquée par l'entrée du parti au Parlement espagnol, malgré un résultat qu'ils jugent décevant.

Sur la place Margaret Thatcher dans le centre de Madrid, des «Viva España» ont fusé à l'annonce de l'entrée, avec 10% des voix et 24 élus sur 350, du parti à la chambre des députés. Une percée spectaculaire pour une formation ultranationaliste qui, fondée en 2013, était encore pratiquement absente du paysage politique il y a six mois.

Mais le résultat du parti, moins bon que celui prévu par les sondages, a déçu les électeurs de Vox qui s'attendaient à créer la surprise dans un pays où l'extrême droite était marginale depuis la fin de la dictature franquiste en 1975.

A l'annonce des résultats, qui pourraient permettre au socialiste Pedro Sanchez de rester au pouvoir en formant un gouvernement de coalition, les cris «Horreur!» et «C'est dégoûtant!» se sont élevés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles