Argentine : des gros durs au cœur tendre

Par
Mis à jour le Publié le

Blouson de cuir, tatoué et percé, ces bikers ont tout d’une association caritative. Le groupe des «méchants barbus» en Argentine s’affaire à distribuer des repas chauds et des couvertures aux plus démunis.

Ces motards insolites se transforment chaque mercredi en bienfaiteurs de SDF. Voulant briser les clichés, ce groupe de 70 personnes de tout âge, de toute religion et de tous horizons politiques sont réunis par un même credo : «loyauté, respect, famille et solidarité».

Pour faire partie de leurs rangs, deux choses sont nécessaires : avoir une barbe d’au moins 4 cm de long et adhérer à leur credo.

«On fait ça après le boulot»

«Nous ne recevons aucune aide extérieure, nous mettons tous de notre poche et on fait ça après le boulot. Parfois, dans mon local, j'organise une journée de solidarité et j'échange un tatouage contre des aliments, des couches, du lait. Nous nous auto-gérons», explique Mauro Ponti, tatoueur de profession.

Leur rôle ne s’arrête pas seulement à la distribution de produits de première nécessité, ils parrainent aussi une cantine pour enfants et offrent des jouets à l'hôpital pédiatrique.

«Personne ne s'intéresse aux pauvres, et si quelqu'un le fait, c'est pour s'assurer un vote lors des élections», peste Gonzalo Torres. «On ne va pas changer le monde, mais avec un bon repas chaud et une couverture, pendant un instant, on leur change la vie» ajoute-t-il.

L'Argentine connaît une crise économique grave depuis plusieurs années. Les multiples récessions et le pouvoir d'achat dégringolant ont installé un contexte d'inflation annuelle de 55%, où près de 41 % des enfants vivent en état de pauvreté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles