Inde : un couple de transgenres s’est uni lors d’une cérémonie traditionnelle bengali

Par
Mis à jour le Publié le

Un couple de transgenres indiens s'est uni lors d’une cérémonie traditionnelle bengali ce jeudi 8 août, à Calcutta. Ce mariage de deux personnes transgenres serait le premier de l’État du Bengale-Occidental.

La mariée, Tista Das, âgée de 38 ans, et le marié, Dipan Chakravarthy, âgé de 40 ans, ont pris part à des rituels avant de s’engager. La mariée était un homme qui a fait sa transition pour devenir femme, et le marié était une femme devenue homme.

La mariée a déclaré qu'elle s'était battue pendant longtemps pour «atteindre son identité de femme, et d'humain», ajoutant : «Je n'étais même pas considérée comme un être humain dans cette société brutale».

Les estimations officielles de la population transgenre d’Inde sont peu claires, mais elles se chiffreraient à plusieurs millions d’individus. Les transgenres vivent souvent à l'extrême périphérie de la société indienne, beaucoup d'entre eux étant contraints de se prostituer, de mendier ou de faire des travaux subalternes.

La Cour suprême indienne a reconnu le troisième sexe (transgenre) lors d’un jugement historique en 2014. Mardi 6 août 2019, la chambre basse de l'Inde a adopté un projet de loi visant à renforcer les droits des trangenres. Le projet de loi est actuellement en discussion dans la chambre haute.

Mais la communauté des transgenres ainsi que les militants des droits de l'homme ont fait part de leurs préoccupations sur le libellé du projet de loi, qui n'indique pas clairement si la loi permet aux personnes transgenres de s'auto-identifier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles