Le G7 a-t-il permis des avancées sur le dossier du nucléaire iranien ?

Par Fanny Weil -
Mis à jour le Publié le

C'était l'un des dossiers chauds du sommet du G7, le nucléaire iranien a pourtant mis les sept pays d'accord. Des avancées ont été réalisées selon eux.

«Unité, clarté et apaisement» : tels sont les trois mots du président Emmanuel Macron pour qualifier les avancées réalisées pendant le sommet sur le dossier iranien. Des avancées car les pays du G7 se sont mis d'accord sur un double objectif.

«Il y a deux choses très claires auxquelles nous tenons : l'Iran ne doit jamais avoir l'arme nucléaire, et cette situation ne doit pas déstabiliser la région», a expliqué le président français.

Des avancées aussi entre les États-Unis et l'Iran. Dimanche, Donald Trump a boudé une éventuelle entrevue avec le chef de la diplomatie iranienne en visite surprise à Biarritz. «Trop tôt», a jugé le président américain.

Mais ce lundi matin, c'est son homologue iranien, Hassan Rohani, qui s'est dit ouvert à une rencontre. «Si les circonstances le permettent, je suis d'accord. Mais en attendant, il faut que l'Iran soit beau joueur... vous voyez ce que je veux dire», a avancé Donald Trump.

Un réchauffement prudent même si Emmanuel Macron estime que le sommet a créé les conditions d'un accord et d'une désescalade des tensions entre les deux pays.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles