Les taxes américaines menacent les producteurs espagnols d’huile d’olive

Par
Mis à jour le Publié le

Les taxes américaines sur les produits européens sont entrées en vigueur. Des taxes voulues par Donald Trump. Le président américain a souhaité gonfler les droits de douane de produits agricoles notamment l'huile d'olive espagnole, ce qui met en danger les producteurs.

C’est toute une industrie qui est en sursis. Les producteurs subiront 25% de droits d’importations sur plusieurs produits agricoles européen dont l’huile d’olive espagnole. En Andalousie, la région du sud de l’Espagne où est fabriqué la moitié de la production d’huile d’olive au monde, la taxe mise en œuvre par Donald Trump inquiète.

«Au cours de ces 40 dernières années, nous n’avons jamais eu une telle situation. La survie des producteurs d’olives est en danger (…) Cela nous étouffe et c'est vraiment dangereux», s’alarme Pablo Casado, producteur d’olive.

La taxe est jugée injuste par les producteurs, et devrait selon eux, créer une concurrence déloyale. «En taxant l’huile espagnole à 25%, il y aura des répercussions sur le marché américain et ils achèteront de l’huile à d'autres pays ne disposant pas de tels tarifs, comme le Maroc ou la Tunisie», avance Juan Carlos Ruiz, vice-président de l'association des exportateurs d'huile d'olive espagnole.

L’Espagne fournit plus de la moitié des importations d’huile d’olive aux États-Unis, l’équivalent de 405 millions d’euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles