Piloté par l'intelligence artificielle, un bateau autonome va traverser l'Atlantique en 2020

Par
Mis à jour le Publié le

L'an prochain, un trimaran baptisé «Mayflower» – complètement autonome et uniquement piloté par l'intelligence artificielle – va tenter de traverser l'Atlantique, sans assistance.

Cet incroyable bateau partira en septembre, à l'occasion de l'anniversaire des 400 ans de la célèbre traversée du «Mayflower» en 1620, entre Plymouth, en Angleterre, et les Etats-Unis. Là, après deux mois de voyage, les «Pères fondateurs» avaient installé la colonie de Plymouth, dans le Massachusetts.

En l'honneur de ce voyage, et en hommage de ce tout premier «Mayflower», la multinationale américaine IBM et son programme Promare ont imaginé ce multicoque ultra-moderne, doté de panneaux solaires, d'éoliennes et d'un moteur diesel, capable de parcourir les près de 5.000 km qui séparent les deux rives.

Pour éviter les dangers et les aléas climatiques, le «Mayflower» sera armé de technologies de pointe, conçues pour surveiller la météo et prévoir la trajectoire idéale mais surtout pour détecter à l'avance les éventuels obstacles.

Il sera également équipé d'instruments scientifiques censés récolter des données permettant ensuite d'étudier la cyber-sécurité maritime, la surveillance des mammifères marins, l'analyse des microplastiques présents dans l'océan ainsi que la cartographie du niveau de la mer.

Une fois à l'eau et la traversée vers les Etats-Unis achevée, il sera alors le premier bateau autonome, à taille réelle, à réussir un tel exploit. Mais pour IBM, il s'agit avant tout d'un outil qui aidera à comprendre comment protèger les océans dans les générations futures.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles