Les plages du Brésil touchées par une pollution aux hydrocarbures

Par
Mis à jour le Publié le

Le nord-est du Brésil est touché par une mystérieuse pollution aux hydrocarbures. Malgré les recherches de Rio, la provenance des algues et mangroves inondées de pétrole sur les plages paradisiaques n’a pas été déterminée.

La situation est jugée très critique par de nombreuses organisations environnementales. Les Brésiliens connaissent actuellement une des pires marées noires de leur histoire. Depuis fin août, les dégâts de la catastrophe pétrolière s'étendent sur environ 2500 km de littoral.

Selon, Fernando de Azevedo e Silva, ministre de la défense brésilien, «ces galettes de pétrole brut ont traversé la région du sud, aux environs des villes de la région de Caravelas, et sont arrivées près de notre archipel, dans le sanctuaire marin d'Abrolhos.» Aux portes de ce sanctuaire prisé des baleines à bosses, plus de 1 000 tonnes de résidus ont été collectées, a indiqué la Marine. 

« Etant donné qu'il s'agit de pétrole qui a été submergé, nous ne pouvons pas savoir où se trouve le déversement, nous ne pouvons pas dire s'il y en a un peu ou beaucoup. C'est un fait, il n'y a pas de moyen précis de surveiller la marée noire », précise Leonardo Pimentel, Amiral de la Marine brésilienne.

Depuis quelques jours, les autorités brésiliennes pointent du doigt un pétrolier grec. Mais le gouvernement aurait aussi sa part de responsabilité. D'après les révélations d'un journal, ce dernier aurait mis plus de 40 jours pour réagir face à la catastrophe.

Après la rupture d'un barrage et les récents incendies en Amazonie, il s’agit de la troisième catastrophe naturelle en un an pour le Brésil.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles