Destitution de Trump : un témoin clé enfonce le clou au Congrès

Par Sibylle Delaitre, AFP -
Mis à jour le Publié le

Un témoin clé a décrit mercredi un Donald Trump obsédé par sa campagne de réélection au point de faire pression sur l'Ukraine, lors des premières auditions parlementaires télévisées dans l'enquête pour déterminer si le président américain doit être destitué.

Dénonçant une «mascarade», Donald Trump a affirmé avoir été «trop occupé» pour regarder ces auditions, qui ont mis en évidence le franc soutien dont il dispose toujours chez les républicains.

Ancien combattant au Vietnam, cheveux gris et visage aux traits sévères, l'ambassadeur américain de facto en Ukraine, William Taylor, a ouvert le bal de ces dépositions historiques aux côtés d'un autre diplomate de carrière, George Kent, haut responsable du département d'Etat spécialiste de l'Ukraine.

Les démocrates soupçonnent le milliardaire républicain d'avoir abusé de ses pouvoirs présidentiels en demandant à Kiev d'enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l'affronter en novembre 2020 à la présidentielle. Forts de leur majorité à la Chambre des représentants, ils ont ouvert fin septembre une enquête pour constituer un dossier de mise en accusation, l'impeachment en anglais.

Avant Donald Trump, seuls trois présidents américains avaient été visés par une telle procédure explosive. Aucun n'a été démis de ses fonctions.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles